Massage KOBIDO

Massage ancestral japonais du visage, le Kobido séduit par son incroyable effet liftant. Art traditionnel au pays du soleil levant, il ne se contente pas de tonifier les muscles peauciers. Il stimule également l’ensemble de la circulation énergétique

La méthode Kobido

D'où vient le Kobido ?

Kobido_Japonnaise

L’origine du « ko » (ancien) « bi » (beauté) « do » (voie) remonte à 1472

Son histoire a démarré il y a cinq cent quarante ans dans une petite auberge de Suruga (aujourd’hui Shizuoka, au sud du mont Fuji) lorsque deux des meilleurs maîtres de l’Amma (la toute première forme de massage avant le shiatsu) se sont affrontés autour d’une démonstration de « Kyoku-te », un soin du visage réalisé avec une technique de percussion particulière, la main pliée pour satisfaire l’impératrice qui réclamait un soin particulier pour maintenir sa beauté À la fin de la compétition (qui a duré plusieurs mois !), aucun vainqueur n’a été désigné. Les deux maîtres qui se respectaient ont préféré unir leurs talents pour fonder une maison de beauté : la Maison Kobido dont le traitement exclusif était réservé à la famille impériale et aux geishas. C’est ainsi qu’ils ont établi 48 techniques de massage distinctes de l’Amma, qui se sont ensuite transmises de maître à élève, au fil des générations. Le Dr Shogo Mochizuki, médecin et spécialiste du massage japonais, est le maître de la vingt-sixième génération de la maison Kobido.

Sa particularité

Le Kobido est plus qu’un massage. C’est un art traditionnel, au même titre que l’origami ou la cérémonie du thé, qui repose sur une grande rigueur. Cependant, il a des ressemblances avec les massages dits « profonds », qui agissent jusqu’au niveau des muscles. Extrêmement complexe, il est basé sur plus d’un millier de techniques. Le but de la séance étant de provoquer un véritable effet « lifting » du visage. On se relève de la table de massage avec la sensation d’une peau très ferme, comme « injectée », et des muscles bien présents ! 

Les effets

Comme tous les massages asiatiques, le Kobido travaille sur l’équilibre du « chi », l’énergie vitale. Il stimule aussi la microcirculation cutanée et le flux lymphatique, pour un meilleur apport nutritif aux cellules et drainage des déchets métaboliques. D’où cet effet de « visage repulpé » et de teint éclairci à la fin du soin. Mais il a également une action sur les tissus cutanés, qu’il raffermit, et sur les muscles qu’il relaxe afin de lisser les rides d’expression. Enfin, il tonifie le visage et lui rend tout son galbe.

Les bienfaits

Coup de jeune spectaculaire

Visage frais et repulpé

Donne de l’éclat

Efface les effets du stress

Redessine l’ovale du visage

Stimule la circulation sanguine et lymphatique

Favorise la production du collagène

Réoxygène l’épiderme

Diminue rides, poches et cernes

Améliore le grain de peau

Détend les muscles du visage

Quelques exemples en vidéo

Massage Kobido Diverses manœuvres

Galerie Photos